Translate

jeudi 24 août 2017

Maillé : 25 août 1944 ...




Le 25 août 1944, un petit village de Touraine ,Maillé, était victime, après Oradour sur Glane ,de la barbarie nazie.
Sans pitié, les troupes hitlériennes massacraient hommes, femmes et enfants, laissant derrière elles 124 morts parmi lesquels 42 enfants.



« Il en va des peuples comme des individus. Sans mémoire, ils ne sont qu’une coquille vide. Un agglomérat d’hommes et de femmes que le flux du monde emporte et engloutit. »
Marek Halter 

Dans le long martyrologe des victimes de l’été 1944 ,un massacre est resté méconnu pendant près de 60 ans. Il est pourtant impossible de ne pas s’intéresser à cette violente action militaire de répression menée en Touraine au cœur du “Jardin de la France”.



Pour en savoir plus sur Maillé , visitez ce site : http://acroy.club.fr/index.htm

Un autre article sur le massacre de Maillé :"Le massacre de Maillé est désormais entré dans l'Histoire"

dimanche 20 août 2017

Juminda (Estonie) : 28 août 1941 , une dramatique "bataille"en Mer Baltique !





A la mémoire des 12000 noyés du 28 août 1941

 "Le fond de la mer dans le golfe de Finlande entre Kallbådagrund et le Cap Juminda est un immense cimetière"


Dans le magnifique parc de Lahemaa ,en Estonie , il existe une péninsule au bout de laquelle une dramatique "bataille navale" eut lieu le 28 août 1941 ,faisant des milliers de victimes militaires et civiles ,dont beaucoup de citoyens des trois États Baltes , c'est la péninsule de Juminda .
Localisation de Juminda : https://goo.gl/maps/6Uk5l
 
Pour y aller depuis Leesi (où se trouvait notre gîte), nous avons suivi la direction "Juminda" . Arrivés à un petit carrefour avec quelques maisons (c'est la photo du bas avec les très jolis et pittoresques panneaux indicateurs en bois ) ,nous avons suivi vers la droite  la direction "Seabattles's Memorial 1 km" , c'est une toute petite route qui se termine par un chemin , je précise que nous étions à vélo.


J'ai essayé de traduire aussi bien que possible ce qui est inscrit sur le panneau devant le monument aux victimes de la 2ème guerre mondiale ( monument érigé le 25 août 2001 ) .




Voici ma traduction :
"En août 1941 , 66 bâtiments de la caravane qui était évacuée sur Leningrad , comprenant 200 vaisseaux de la flotte soviétique balte et des navires civils qui avaient été réquisitionnés en Estonie , Lettonie et Lituanie avec leurs équipages , ont été coulés par des mines , des bombes , des torpilles et des feux d'artillerie sur les champs de mines près de la péninsule de Juminda .
Parmi les navires coulés , 22 venaient d'Estonie , Lettonie et Lituanie . A bord ,il y avait des citoyens de la République d'Estonie qui avaient été recrutés par l'Armée Rouge , des prisonniers évacués de force , également citoyens de la République d'Estonie, des membres du parti communiste ,et des employés des institutions soviétiques ,alors occupants de l'Estonie , ainsi que leurs familles .
Des milliers de civils et militaires périrent avec les navires , et leur nombre exact n'est à ce jour toujours pas connu . Le nombre des victimes qui ont péri dans le désastre de Juminda est l'un des plus importants connu dans l'histoire de la guerre maritime ."




~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Mes recherches sur Juminda
 
4 juillet 2013 : je cherchais depuis longtemps un site sur la bataille de Juminda ,je viens d'en trouver deux ,en anglais .

- Le premier est un site local : "Juminda adds colour to the north coast" !

- Le deuxième site est finlandais ,j'y ai trouvé un article de Pekka Hakala sur Juminda dans l'édition internationale de "Helsingin Sanomat" (la Gazette d'Helsinki), qui est le plus grand quotidien finlandais :

L'article dans son intégralité en anglais : Juminda, 28.8.1941: To the memory of the drowned - all 12,000 of them
  
Le début de l'article en français :


"L'élève-officier Fyodor Parimanovitch Yeryomenko se tenait sur le pont du destroyer "Volodarski" de la flotte soviéto-balte et scrutait la mer.
C'était en grande partie un exercice vain, puisque le golfe de Finlande était noir comme la poix dans la nuit noire d'août.

Le soleil s'était couché deux heures plus tôt. La mer était agitée par des vagues nouvelles et anciennes - une houle restée de la tempête de la matinée qui avait soufflé du nord-est et de nouvelles vagues soulevées par une brise renforcée progressivement venant du sud-ouest.

C'était le jeudi 28 Août 1941. Il était presque 23.00, et Yeryomenko comptait les minutes jusqu'à la fin de son quart .

Le
destroyer Orfey-class  Volodarski, mis à la mer en 1914 à Saint-Pétersbourg sous le nom de "Pobiditel", avait quitté la capitale estonienne Tallinn juste après le coucher du soleil, à la fin d'une longue flottille de troupes soviétiques, de marchands, et d'escortes navales , en direction de Leningrad et de la sécurité ..."



(A la mémoire des 12000 noyés)

"The seabed in the Gulf of Finland between Kallbådagrund and Cape Juminda is one enormous graveyard".
 "Le fond de la mer dans le golfe de Finlande entre Kallbådagrund et le Cap Juminda est un immense cimetière".

 ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
 27 Juillet 2015

Suite de mes recherche
- Un article en français sur Wikipédia :


Opérations en 1941 :

[...]
"Comme les bases navales à Riga et Liepāja furent perdus lors de l’avancée allemande, la marine soviétique se retira à Tallinn, qui se rendit à la fin du mois d’août, forçant les Soviétiques à évacuer par la mer. Pour empêcher cela, les marines allemande et finlandaise mouillèrent 2 400 mines, les ajoutant aux 600 déjà présentes dans les couloirs maritimes au large de Tallinn. L'artillerie allemande fut déplacée dans la péninsule de Juminda et les torpilleurs finlandais et allemands furent mis en alerte. L'évacuation soviétique mit en œuvre 160 navires, qui transportèrent 28 000 personnes (dont les dirigeants communistes et leurs familles, le personnel de l'armée et de la marine, et 10 000 Estoniens) et 60 000 tonnes de matériel. L'évacuation débuta dans la nuit du 27 août 1941 , en même temps que les premières troupes allemandes entraient dans Tallinn . Lors de l'embarquement ,des navires étaient constamment soumis aux attaques des bombardiers et de l'artillerie allemande, qui continuèrent leurs attaques jusqu’à ce que l'armada atteignit la péninsule minée de Juminda.
Le 28 août à minuit, l'armada s’engouffra dans les champs de mines, tout en étant attaquée par des torpilleurs finlandais et allemands.
Les pertes furent lourdes, avec 65 des 160 navires perdus, et plusieurs autres endommagés. Sur les 28 000 personnes évacuées, 16 000 périrent.

Avec relativement peu de moyens, la Kriegsmarine et la marine finlandaise avait porté un coup sévère à la flotte de la Baltique soviétique, qui se retira derrière la sécurité relative

des barrières de mines et des fortifications côtières de Cronstadt."
[...]

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Campagnes_de_la_mer_Baltique_%281939-1945%29
































Mes photos de Juminda datent d'août 2008.




Agrandir le plan

23 Août 1989 - 23 Août 2017 : 28 ème anniversaire de la Voie Balte ( Balti Kett en estonien, Baltic Way ou Baltic Chain en anglais)





"La Voie balte-trois pays main dans la main"
Estonie - Lettonie - Lituanie
 
23 août 1989







Le 23 Août 1989 ,près de deux millions de Baltes (sur environ 7 millions) - Estoniens ,Lettons ,Lituaniens - se tenant par la main ,ont surpris le monde en formant une impressionnante chaîne humaine de 600 km de long , traversant les trois États baltes ,depuis la tour de Toompea à Tallinn (Estonie) jusqu'au pied de la Tour Gediminas à Vilnius (Lituanie), en passant par Riga (Lettonie) .

Cette chaîne humaine était leur manière de "commémorer" le 50ème anniversaire du pacte Molotov-Ribbentrop. 
Ils exigeaient conjointement la reconnaissance des clauses secrètes du pacte Molotov-Ribbentrop et le rétablissement de l'Indépendance des États baltes.

Cette chaîne humaine était donc leur façon d'exprimer la condamnation de ce pacte ,et leur immense espoir en l'avenir ,l'espoir de retrouver leur Indépendance et leur Liberté .

La Voie balte est un phénomène qui a montré comment trois petits pays - les États Baltes - indépendamment de leurs caractéristiques nationales individuelles uniques, ont su créer une synergie interculturelle ,à la fois à l'intérieur de chaque État mais aussi entre les trois États baltes au nom d'un objectif commun - surmonter les conséquences de la Seconde Guerre mondiale et détruire les régimes totalitaires.

La Voie balte est un symbole historique qui est vivant dans la mémoire collective, enrichissant la compréhension du sens et des valeurs de la solidarité et de la liberté d'expression.






Itinéraire de la Voie Balte  




La Voie balte ,une chaîne humaine 
liant trois États sur un même chemin vers la liberté















Qu'est ce que le pacte Molotov-Ribbentrop ?
 
Le pacte Molotov-Ribbentrop (Traité de non-agression entre l'Allemagne et l'Union des républiques socialistes soviétiques) fut signé le 23 Août 1939 à Moscou par Viatcheslav Molotov et Joachim von Ribbentrop ,respectivement ministres des Affaires étrangères de l'Union soviétique et de l'Allemagne nazie .

Ce pacte ,accord de non agression incluant un protocole secret ,définissait aussi une répartition des sphères d'influences de l'Allemagne et de l'URSS dans les pays les séparant. Il fut rompu de facto le 22 juin 1941, lorsque l'Allemagne nazie envahit l'URSS , conduisant à l'occupation et à l'annexion des trois États baltes -

Ce n'est que le 23 août 1988 que le contenu secret de cet accord a été rendu public .
Une année plus tard ,le 23 août 1989 ,un rassemblement massif est organisé par les mouvements nationaux des trois pays baltes : le Front populaire d'Estonie (Rahvarinne), le Front populaire de Lettonie (Tautas fronte),et le mouvement réformateur de Lituanie (Sajudis).

C'est ainsi qu'est née la Voie Balte , remarquable acte de solidarité qui a suscité beaucoup d'attention à travers le monde , ce 23 août 1989 ! 
Une telle mobilisation ne s'était encore jamais vue nulle part !
La Voie Balte a montré que les trois États baltes ,indépendamment de leur identité nationale propre ,pouvaient unir leurs forces pour trouver le chemin de la Liberté .




Monument to the Baltic Way in Estonia


L'impressionnante chaîne humaine ,associée à la pression internationale grandissante en faveur de la révélation de la vérité historique ,a donné une impulsion décisive au rétablissement de l'indépendance nationale de l'Estonie ,de la Lettonie et de la Lituanie ,encourageant dans le même temps les mouvements démocratiques dans toute l'ancienne Union soviétique .
Peu après (février-mars 1991), des référendums officiels sont organisés, montrant la forte mobilisation des Baltes pour leur indépendance : 90% en Lituanie, 77% en Estonie et 73% en Lettonie.
L'échec du putsch soviétique d'août 1991 - où la ligne dure des communistes ne parvient pas à prendre le pouvoir - permet aux pays baltes de déclarer leur indépendance politique, que de nombreux pays occidentaux s'empressent de reconnaître.
Ayant perdu toute marge de manœuvre, Moscou se voit obligé de suivre le mouvement et reconnaît leur indépendance le 4 septembre 1991, trois mois avant que ne disparaisse l'Union Soviétique. 


--------------------------------------


Le patrimoine documentaire de "La Voie Balte", 
d’une exceptionnelle valeur, a été classé au registre "Mémoire du monde" de l’UNESCO le 30 Juillet 2009.

Des documents importants et soigneusement sélectionnés reflètent l'histoire des 600 km d’une longue chaîne humaine le 23 août 1989 - le 50ème anniversaire du pacte germano-soviétique de non-agression de 1939 et son protocole secret. Ce fut une manifestation unique et pacifique qui a uni les trois pays dans leur marche pour la liberté.




Vidéo "Mémoire du monde-UNESCO"



------------------------



Un autre article intéressant sur le blog d' ESTONIE-TALLINN :





Vidéos de la Voie Balte 






samedi 12 août 2017

le 20 Août 2017 , l'Estonie fêtera le 26 ème anniversaire de sa deuxième indépendance

Le Parlement estonien (Riigikogu)
et la tour de Toompea


Le 20 août est un jour férié en Estonie . 
Les Estoniens vont fêter cette année le 26ème anniversaire du retour à l'indépendance de l'Estonie ( la première indépendance date du 24 Février 1918 - le 24 Février est aussi un jour férié et est appelé Jour de l'Indépendance estonienne-).



Que s'est-il passé le 20 Août 1991 ?

"Le processus qui mena à la seconde indépendance de l'Estonie fut un long combat qui selon beaucoup démarre pour de bon en 1986 avec une campagne écologique contre l'ouverture d'une mine de phosphorite dans l'est du pays. Pour la première fois, la pression populaire force le pouvoir à reculer..."  
Lire la suite sur le blog :  Estonie-Tallinn




















 TV Tower -Tallinn